Agora des Arts

Agora des Arts

-

Le projet de transformation de l’Agora des Arts poursuit deux objectifs principaux: créer une vraie présence sur rue pour l’organisme et préserver l’intégrité architecturale de l’église Notre-Dame-de-Protection. Le nouveau foyer est placé au rez-de-chaussée afin de lui donner toute l’amplitude qu’il mérite. La forme triangulaire de l’addition maximise la surface en relation directe avec la ville. Cette longue façade sur rue devient un attracteur, une véritable vitrine pour l’Agora. Combinant les fonctions de café avec celles d’accueil et de billetterie, il agit comme un condensateur favorisant la rencontre des visiteurs, des créateurs et du public en général.

En limitant l’addition à un seul étage, notre proposition met de l’avant une stratégie architecturale qui préserve la lecture de la forme pure de l’église. Pour y arriver, les circulations verticales ont été placées à l’intérieur du volume existant. Un nouvel escalier hélicoïdal, placé à l’intérieur de l’église dans l’axe d’arrivée, permet une entrée scénographiée où l’on traverse le foyer vitré, pénètre dans l’enceinte de l’église, puis emprunte le grand escalier qui nous mène à la salle. Cette séquence spatiale est magnifiée par une double hauteur qui s’étend en longueur, de la façade de l’église jusqu’à l’escalier, connectant visuellement le foyer avec le palier supérieur qui dessert la salle.

L’addition, en créant l’extension des activités jusqu’à la rue, ouvre un tout nouveau potentiel urbain et programmatique. C’est dans ce potentiel - qui ne demande qu’à être saisi - que réside le pouvoir de transformer durablement l’Agora des Arts et sa relation avec le public et finalement, avec la ville.

-

Statut : Concours - finaliste
Client : Agora des Arts
Budget : 6.35 M$ CAD
Architecte concepteur : Pelletier de Fontenay + CGA
Ingénieur en structure : Latéral
Ingénieur en mécanique / électrique : Dupras Ledoux
Images : Pelletier de Fontenay + CGA