Mémorial de l'Holocauste, Atlantic City, USA

-

En cadrant l’horizon de l’océan à partir de la promenade, le Mémorial de l’Holocauste agit comme un seuil entre l’homme et le vaste paysage qui s’ouvre devant lui. Vu de loin, on perçoit une série de poutres de béton massives, assises de façon précaire sur deux murs de verre translucide. En s’approchant, on remarque de dessous la finesse des poutres de béton évasées. Une fois sous la structure, on peut voir le ciel, filtré à travers la trame bétonnée. De près on peut discerner des écritures sérigraphiées sur les murs de verre. Le sol, une masse solide de béton, est légèrement déformé, comme s’il avait été usé par le temps. Lorsqu’il pleut, l’eau s’accumule pour former un petit bassin, réfléchissant l’image du ciel au-dessus. Sous l’effet du soleil, l’eau s’évapore avec le temps, nous rappelant la nature fragile et éphémère de la mémoire.

Le Mémorial de l’Holocauste est une figure simple et claire, dont la forme nous incite à prendre conscience de l’environnement qui nous entoure. À la fois dure et légère, son allure change au fil du temps et du climat. Le jour, les murs de verre se fondent dans leur environnement, réfléchissant le paysage et les personnes qui les entourent. La nuit, les murs s’allument, mettant en évidence la dualité entre fragilité et lourdeur.

-

Date : 2010
Surface : 200 m2
Client : Atlantic City Boardwalk
Budget : 2 M$ US
Phase : Concours
Images : Pelletier de Fontenay