Quartier Latin, Montréal, QC

-

Notre proposition tente de repenser la façon d'habiter et de vivre dans le Quartier Latin de Montréal, un quartier à deux pôles distincts forts mais désynchronisé. Notre proposition s'articule le long de la rue Maisonneuve, plus particulièrement au coeur des Habitations Jeanne-Mance (HJM). Nous imaginons une nouvelle promenade publique, parallèle à la rue St-Catherine, mais de nature plus locale, liant les différents espaces publics du Quartier des Spectacles de façon fluide et offrant un nouveau rythme de vie à un quartier vibrant mais déstructuré. Dans leur forme existante, les HJM forment un obstacle majeur au développement du quartier. Elles interrompent la circulation libres des piétons, diluent la densité résidentielle sur une trop grande parcelle et provoquent l’extroversion des rues environnantes forçant les édifices limitrophes à leurs faire dos. Le problème des HJM dans le quartier est majeur mais offre du même coup une occasion unique, celle de les remplacer graduellement par un grand parc, un poumon vert nécessaire au développement résidentiel du quartier. 

Par un jeu de plein/vide, cette stratégie permet de mieux contenir et animer les places en les cadrant de façon dense et continu. L’implantation de nouveaux blocs à usage mixte mais à forte dominance résidentielle est jumelée au dégagement de nouveaux espaces libres. La diversité des espaces publics qui bordent cette promenade urbaine en fait un lieu unique s’articulant autour du transport durable (vélo/transport collectif). L’accessibilité, les services et les activités du Quartier Latin privilégient une nouvelle forme d’habitation résolument collective. Nous suggérons ainsi une nouvelle typologie intimement liée aux modes de vie urbains du Quartier Latin, soit celle du large bloc d'habitations avec cour intérieure et coursives. 

-

Date : 2011
Client : Design Montréal
Phase : Concours
Images : Pelletier de Fontenay